عربية

1er congrès sur l’usage des dérivés du cannabis dans la recherche du 20 au 22 mai à Tanger.

1er congrès sur l’usage des dérivés du cannabis dans la recherche  du 20 au 22 mai à Tanger.
Le cannabis, la drogue illicite la plus consommée dans le monde, suscite de plus en plus l'intérêt des chercheurs scientifiques et polarise les débats aussi bien publique que politique. Au Maroc depuis quelques années, l’intérêt pour ce sujet est également stimulé par les vertus médicinales et les usages thérapeutiques avérés du cannabis et ses dérivés. L'Association marocaine consultative d'utilisation du cannabis zoom par ailleurs  sur la thématique avec l'organisation du 1er Congrès marocain sur l'utilisation des dérivés du cannabis sous le thème "Y a-t-il des limites à la recherche scientifique sur les dérivés du cannabis?" , du 20 au 22 mai à Tanger. 
Le vrai débat ne fait que commencer? 
Organisé sous l'égide du ministère de la Santé, en collaboration avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), ce congrès sera l'occasion selon les organisateurs de définir la terminologie "cannabis" et ses dérivés, et de réunir des chercheurs universitaires dans différents domaines (médecine, écologie, économie...) avec des industriels, notamment ceux des industries pharmaceutiques, autour de la bonne utilisation du cannabis. Ceci étant, le débat sur certains développements qui sont parfois spectaculaires en matière de recherches et  usages thérapeutique  du cannabis ne fait que commencer au Maroc comme d'ailleurs sa réglementation.
 
 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire