عربية

Accélérer la vaccination, le maître mot de Aît Taleb

Accélérer la vaccination, le maître mot de Aît Taleb
L'accélération de la vaccination est le maitre mot de Khalid Aît Taleb, ministre de la santé et de la protection sociale depuis son retour au ministère de la santé il y a quelques jours. Dans une circulaire destiné aux Directeurs Régionaux de la Santé le 15 octobre 2021, le ministre trace une nouvelle feuille de route et appelle à l’accélération de la mise en œuvre de la campagne nationale de vaccination  pour la protection de la population marocaine contre la Covid -19. Il attire l'attention sur l’administration des vaccins qui a connu une lenteur durant les dernières semaines au risque d'impacter la durée de cette campagne de vaccination. "A cet égard, l’accélération du rythme de la vaccination doit être forte, proactive et ciblée permettant de faire bénéficier, par la première dose, les personnes n‘ayant pas reçu la primo- vaccination et d’achever le schéma vaccinal par la deuxième et la troisième doses pour ceux qui sont  déjà vaccinés", précise t-il. Cette opération d’accélération devrait viser d’ici fin novembre 2021 les personnes éligibles non encore vaccinés, la deuxième dose pour les personnes ayant reçu la primovaccination et la généralisation de la troisième dose au niveau de toutes les stations de vaccinations et les vaccinodromes. Les cibles prioritaires sont : - Les personnes de plus de 60 ans. - Les personnes âgées entre 18-39 ans. - Les enfants âgés entre 12-17 ans.
Axes du plan d’accélération de la vaccination contre le SARS-Cov-2
Le ministre de la santé insiste  sur l'élaboration et la mise  en œuvre en concertation avec les partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux un plan d’accélération de la vaccination contre le SARS-Cov-2 au niveau des provinces, préfectures et régions sur la base d’un diagnostic local cadré notamment par une réorganisation des modalités de couverture favorisant l'accès aux vaccins en dépassant les barrières temporelles et géographiques avec :
  • Le recours au mode de couverture mobile.
  • L’évaluation de la productivité des vaccinodromes et mettre en place une réorganisation des sites de vaccination.
  • L’organisation de la vaccination des personnes non vaccinés pour des raisons médicales dans les CHU, les CHR ou les CHP.
  • L’établissement de visites à domicile au profit des personnes de plus de 65 ans et ayant des morbidités.
  • L’intégration de la vaccination dans les prestations de la campagne annuelle de la Visite Médicale Systématique en milieu scolaire.
Le ministère insiste sur le ciblage des populations à rattraper avec :
  • La réalisation d’une analyse du recrutement et de l'abandon de la vaccination par provinces et par tranche d’âge sur la base des données du Registre National de Vaccination.
  •  L’intégration dans la campagne des enfants en situation d’handicap ; ceux non scolarisés, les migrants et les enfants en conflit avec la Ioi...
L'accent est aussi mise sur l’alignement de la stratégie de communication sur le plan d'accélération à travers une communication efficace en faveur de l’accélération de la vaccination, l’implication soutenue des médias locaux pour la promotion de la vaccination et l’orientation de la population vers les sites de vaccinations et le renforcement de la communication a en faveur du PASS Vaccinal dans les activités non essentielles. Dans la circulaire, le ministère souligne que ces  éléments de cadrage ne sont pas exhaustifs. Toute initiative pour accélérer Ia réalisation des des objectifs serait souhaitable.
L'accélération de la troisième dose 
D'après la circulaire du ministère de la santé, l’accélération de la vaccination concerne aussi la troisième dose qui, pour les populations ciblées actuellement, représente l’achèvement du schéma vaccinal comme recommandé par le Comité National Scientifique adhoc pour l'élaboration de la stratégie vaccinale contre le Sars-Cov-2.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire