عربية

Aspirine, paracétamol,..gare aux dangers

Aspirine, paracétamol,..gare aux dangers

Après le 15 janvier 2020, aspirine, paracétamol et ibuprofène ne seront plus en libre-service dans les pharmacies, a annoncé le 17 décembre 2019 en France l'Agence  nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L'objectif étant de  limiter les risques liés aux mauvais usages de ces produits vendus sans ordonnance. Ces  médicaments seront d'emblée, placés derrière le comptoir et c'est aux personnes  de les demander à leur pharmacien. Au Maroc, c'est silence radio sur les risques liés aux mauvais usages de ces médicaments  utilisés souvent en automédication comme antalgiques (antidouleurs) ou antipyrétiques (anti-fièvre) chez les adultes et les enfants. Il s'agit notamment de « Doliprane » ,  le médicament le plus vendu sur le marché marocain et dont la surconsommation peut avoir des effets graves et même être à l'origine de décès.

   

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire