site de rencontres artistes https://saha.ma/recherche-femme-50600/ annonce rencontre femme senegal عربية

Covid-19: La Fondation Mo Ibrahim alerte sur le prix payé par l’Afrique 

Covid-19: La Fondation Mo Ibrahim alerte sur le prix payé par l’Afrique 

Après vingt mois de pandémie, l'écart d'accès aux soins se creuse de plus en plus entre pays riches et pauvres notamment les pays africains. La sortie de la crise comme la reprise s'annoncent très difficile pour le continent africain.

Un rapport de la  Fondation Mo Ibrahim, publié lundi 6 décembre soulève les défis du continent africain pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. « La pandémie a creusé les inégalités économiques et sociales préexistantes. C’est un facteur de crise et de conflit qui risque d’aggraver des situations politiques déjà instables », indique  Nathalie Delapalme, directrice exécutive de la Fondation

Au 18 novembre, seuls 6,8 % des Africains étaient entièrement vaccinés,

Le rapport soulève dans ce cadre la question de la vaccination contre le Covid-19. « Si on n’accélère pas la vaccination, il y a peu de chances que l’Afrique prenne le chemin de la reprise », alerte la Fondation.  Les chiffres sont d'ailleurs alarmants. Au 18 novembre 2021, seuls 6,8 % des Africains étaient entièrement vaccinés, une proportion dix fois moins importante que dans les pays du G7. Sur les 7,6 milliards de doses de vaccin administrées dans le monde, l’Afrique n’en a reçu que 2,9 %. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait fixé comme objectif la vaccination complète de 40 % de la population des Etats du continent pour fin 2021 : seuls trois pays – les Seychelles, le Maroc et Maurice – y sont parvenus à ce jour révèle le journal le monde https://www.lemonde.fr/afrique/

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire