عربية

Covid-19: Le variant Sud-Africain tient tête à AstraZeneca

Covid-19: Le variant Sud-Africain tient tête à AstraZeneca
Depuis quelques jours, l’efficacité du vaccin anti-Covid-19 d'AstraZeneca et Oxford est mise en question pour les plus personnes âgées et contre le variant sud-africain du virus. Aussi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décidé d’étudier «les nouvelles données sur l'innocuité et l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca provenant des études de phases 1, 2 et 3 et sur l'évaluation des preuves concernant l'utilisation du vaccin chez les personnes âgées». D’ailleurs une réunion à cet effet se tient aujourd’hui par les experts de l’OMS dans le but de sortir avec des recommandations sur l'utilisation des vaccins anti-covid, notamment celui d'AstraZeneca. Ce dernier, rappelons-le, a été adopté par plusieurs pays dont le Maroc, la Grande Bretagne et l’UE. Certains pays, en l’absence de données précises sur son efficacité pour les personnes âgées, ont suspendu son administration aux individus âgés de 65 ans et plus. Au Maroc, ou la situation épidémiologique est depuis quelques temps  est rassurante avec la baisse du nombre des cas infectés et celui des décès, on est plutôt confiant.
Pour Docteur Afif Moulay Saïd, président de la société marocaine des sciences médicales et membre du comité national scientifique ad hoc, pour l’élaboration de la stratégie vaccination contre le covid-19, «les études ont démontré une efficacité de 67 pour cent de la première dose dudit vaccin britannique. En plus, nous avons aujourd’hui le recul nécessaire au regard des expériences d’autres pays comme la Grande Bretagne.
Dans ce pays, depuis le début de la vaccination, il y a un recul des hospitalisations.  Et jusqu’à présent, tous les indicateurs de ce vaccin sont bons. D’ailleurs,  l’Inde compte l’administrer à plus de 300 millions de personnes. N’oublions pas non plus que ce vaccin à reçu l’autorisation de mise sur le marché en Europe pour plus de 18 ans et sans limite d’âge en Europe». En Afrique du Sud, les autorités sanitaires ont annoncé hier la suspension temporairement de sa campagne de vaccination contre le Covid-19, qui devait démarrer incessamment. Selon l’AF , cette décision fait suite à «une étude réalisée par l'université du Witwatersrand à Johannesburg qui a relevé une efficacité limitée contre le variant sud-africain ».  «Le vaccin d’AstraZeneca offre une protection limitée contre les formes modérées de la maladie dues au variant sud-africain, chez les jeunes adultes », souligne l’étude. Cette dernière précise que « le vaccin est efficace à seulement 22% contre les formes modérées du virus. Aucun résultat n'est encore disponible sur son efficacité contre les formes graves ».  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire