عربية

Covid-19: L’OMS serait contre une troisième dose avant fin septembre

Covid-19: L’OMS serait contre une troisième dose avant fin septembre
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé,   Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé, lors d'une conférence de presse, mercredi, à geler  l'administration des doses de rappel du vaccin dite troisième dose destinée à prévenir le  coronavirus  jusqu'à fin septembre,  et ce, afin que les pays pauvres  qui n'ont pu vacciner qu'une petite partie de leur population, puissent avoir plus de vaccins . "Je ne resterai pas silencieux lorsque les entreprises et les pays qui contrôlent l'approvisionnement mondial en vaccins estiment que les pauvres du monde devraient se contenter de miettes", a-t-il déclaré.  Ceci étant,  de nombreux pays riches se sont opposés à cette demande et ont lancé leur campagne pour la troisième dose du vaccin. La liste des pays souhaitant vacciner leurs citoyens avec une dose de rappel s'allonge par ailleurs. Et après l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, les Etats Unis ont annoncé leur intention d'administrer la troisième dose aux américains ayant reçu les deux premières injections il y a 8 mois. 
 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire