عربية

Covid-19 Maroc: Evolution en dents de scie en attendant la vaccination

Covid-19 Maroc: Evolution en dents de scie en attendant la vaccination
Le ministère de la Santé a annoncé un nouveau bilan des cas quotidiens: 2.776 nouveaux cas de contamination au coronavirus le jeudi 17 décembre à 18h, portant le cumul à 409.746 cas, soit 1.128,3 par 100.000 habitants. Sur les dernières 24h, l’incidence est de 7,6 cas par 100.000 habitants. 14.234 tests négatifs ont été effectués, soit un total de 17.010 seulement en comptant les positifs et un taux de positivité de 16,3%. 55 nouveaux décès ont été enregistrés, portant le cumul à 6.804 décès et le taux de létalité à 1,7%. 3.163 nouvelles guérisons ont été annoncées, soit un total de 369.998 guérisons et un taux de rémission de 90,3%. Le nombre de cas actifs baisse ainsi à 32.944 cas, dont 1.096 en réanimation. 132 nouveaux cas de réanimation ont été admis sur les dernières 24h. 97 sont sous intubation et 725 sous ventilation non invasive. Certes certains chiffres sont en baisse mais il n'est pas question de relâcher leurs efforts et de mettre de côté les gestes barrières puisque les chiffres risquent de repartir à la hausse avec une augmentation du taux d'infection surtout avec l'approche des fêtes de fin d'année 2020.  De fait, la situation reste fragile et la vigilance est toujours de mise. Pour rappel, il y a lieu de souligner que les préparatifs vont bon train pour le lancement de la campagne de vaccination au Maroc. La date de démarrage de la campagne de vaccination anti-Covid ne sera fixée qu’après réception des premières doses de vaccin. Deux noms sont avancés. Il peut s’agir du vaccin du laboratoire chinois "Sinopharm" ou celui du laboratoire suédo-britannique "AstraZeneca". “Premier arrivé, premier utilisé”, a déclaré Pr. Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé,  devant la commission des secteurs sociaux de la Chambre des représentants, le 15 décembre. Lors de son intervention, le ministre a par ailleurs exposé les détails de la préparation et du parcours logistique de la vaccination de la réception des vaccins à l'aéroport jusqu'au suivi post-vaccinal, en passant par le transport des doses, la mobilisation des ressources humaines et matérielles ainsi que la procédure de prise de rendez-vous pour la vaccination. A retenir que :
  • La vaccination est gratuite pour tous
  • La campagne se déroulera sur 12 semaines 6 jours sur 7 (du lundi au samedi) et sera répartie en 4 périodes de 21 jours avec une cadence quotidienne de 150 à 200 actes vaccinaux par vaccinateur.
  • Les personnes en première ligne seront prioritaires à savoir le personnel médical, de sécurité, enseignants.... Le reste de la population sera vacciné et la priorité dépendra de l'âge.
  • La campagne vise la vaccination de plus de 23 millions d'habitants dont 15 millions se trouvent en milieu urbain.
  • 7.500 points de vaccination mobiles (sur 9.908 prévus) seront dépêchés en zone rurale, tandis que 2.867 stations de vaccination (fixes) seront mises en place dans le cadre de la campagne de vaccination anti-Covid. 
  • 6.663 équipes de vaccination seront mobiles (universités, hôpitaux, usines...).  
  • Mobilisation de 25.631 (médecinsinfirmiers, personnel administratif et autres personnes d'autres départements)
Pour le ministre de la santé, les  vaccins seront distribués de manière à assurer un démarrage simultané de l’opération et garantir ainsi une équité entre les régions du Royaume.
  • Des vols internes ont été programmés pour acheminer les vaccins vers les villes les plus éloignées (Laâyoune, Oujda, etc.) et 14 camions de 25 tonnes ont été prévus pour transporter les vaccins en plus des grossistes qui ont des chaînes de distribution dans les provinces, auxquels il a été fait appel.
  • La température des vaccins sera contrôlée grâce à 17.000 détecteurs de température et leur cheminement sera suivi en temps réel via GPS.
  • Le Maroc a acquis 329 armoires frigorifiées, 1.029 réfrigérateurs, 263 congélateurs, 2.084 caisses isothermes, 3.434 portes vaccins, 60.698 accumulateurs de froid et 4.746 thermos. 
  • En matière de conditionnement, le ministre explique qu'au Maroc, seront utilisés des flacons de 10 doses
  • Parmi ces nécessités figurent 702.000 unités de combinaisons de protection individuelles, 66.000 flacons de 500 ml de gel hydroalcoolique ou encore 70.000 boites de 100 unités de gants d'examen en latex.  
Par ailleurs, dans l'éventualité que des réactions allergiques ou des chocs anaphylactiques surviennent à la suite de l'injection, des quantités suffisantes d'adrénaline (20.000 injection de 1mg) et d’hydrocortisone (20.000 injections de 100mg) ont été prévues pour garantir une intervention d’urgence, en cas de besoin. Afin d'assurer une communication idéale, des capsules vidéo de sensibilisation et d'explication seront réalisées, un portail électronique dédié à la campagne de vaccination anti-Covid ainsi qu'une ligne téléphonique pour répondre aux interrogations des citoyens sur l'opération de vaccination. Pour l'organisation de la campagne de vaccination:
  • Un système de prise de rendez-vous sera mis en place. Celui-ci nécessite une pré-inscription obligatoire que les citoyens disposant de cartes nationales ou de cartes de résidence pourront effectuer en ligne. Ceux qui ne disposent pas de CNIE ou de cartes de résidence devront s’enregistrer auprès des autorités locales du lieu de résidence.
  • Suite à la préinscription, un SMS leur sera envoyé du “1717” précisant le rendez-vous de vaccination (date et lieu). 
  • “Pareil pour la deuxième dose. Les citoyens seront prévenus en amont”, indique le ministre. 
  • Un document sera remis à chaque individu vacciné, contenant un QR code. Ce document doit être impérativement gardé par le concerné car il sera amené à le présenter en cas de besoin. 
L'intérêt de ce dispositif est, selon le ministre de la santé , “d’avoir une base de données des personnes qui vont bénéficier de la vaccination”. Ces données portent sur le nom, prénom, l’âge, le genre, l’adresse, le numéro de téléphone et l’adresse électronique. Pour observer l’apparition d’éventuels effets secondaires, un suivi à distance des personnes vaccinées sera effectué soit par la personne concernée, soit par un membre du personnel de la santé et ce, à travers l’application “jawaz siha” (Passeport santé) et la plateforme “yakada liqah” (veille vaccin).  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire