عربية

Covid-19-Maroc: Les variant qui circulent sont-ils préoccupants?

Covid-19-Maroc: Les variant qui circulent sont-ils préoccupants?
Depuis quelques jours déjà les informations qui circulent font état de la pénétration du variant britannique au Maroc. Les autorités sanitaires, qui avaient annoncé l’existence de ce variant au Maroc, affirment aujourd’hui avoir détecté la circulation du variant britannique dans 7 régions du pays. Selon ces autorités, «le séquençage du génome complet a permis la confirmation de la présence de mutations signatures du variant britannique». A ce jour, 89 souches B.1.1.7 (Variant Britannique) ont été assignées. «Aucun autre variant préoccupant (VOC) n’a été confirmé au Maroc», rassurent ces mêmes autorités sanitaires. A noter à ce niveau  qu’en plus des mutations spécifiques des variants enregistrées, de nouvelles mutations sont régulièrement détectées. Toutefois, ces dernières, qui sont constatées partout dans le monde,  n’ont aucun  impact clinique ni épidémiologique.

La mutations est un processus naturel

«Depuis le début de la pandémie  du Covid-19 plusieurs milliers de variants circulent et d'autres émergeront. L’apparition de ces variants au cours du temps est un processus naturel dans l’histoire des virus, lié à la manière dont ces microorganismes se répliquent», précise-t-on auprès des autorités sanitaires marocaines  Pour rappel, au Royaume uni, est apparu en décembre 2020 un nouveau variant du SARS-CoV-2 (connu sous le nom de lignée 20B / 501Y.V1, VOC 202012/01 ou B.1.1.7). Ce variant a été détecté dans 130 pays dont  le Maroc. Sa particularité réside dans sa forte contagion puisque sa transmissibilité est de 30 à 70% plus élevée que les souches de SARS-CoV-2 précédemment en circulation. Sur ce point, il faut préciser que les spécialistes affirment que les vaccins anti-Covid-19 développés actuellement dont celui d’AstraZeneca, ont le même effet sur ce variant que sur la souche originale. En revanche, les autres variants circulant dans le monde sont plus préoccupants. Il s’agit du variant Sud-Africain (B.1.351) et du variant Brésilien B.1.1.28.1 (P1). Pour le moment les autorités sanitaires n’ont pas détectés leur présence au Maroc.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire