عربية

Covid-19 : Pfizer découvre qu’on contrefait ses vaccins 

Covid-19 : Pfizer découvre qu’on contrefait ses vaccins 
De faux vaccins anti-Covid19 circulent et sont vendus à 2.500 dollars l’unité. Ceci se passe en Pologne et au Mexique. En effet, le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer vient de confirmer que des doses suspectes de son vaccin anti-covid saisies au Mexique étaient des contrefaçons. Dans une déclaration à ABC News, le porte-parole de Pfizer a estimé que «dans le climat actuel, favorisé par la facilité et la commodité du commerce électronique et l'anonymat accordés par internet, il va y avoir une hausse  de la fraude, de la contrefaçon et d'autres activités illégales en relation aux vaccins et traitements du covid-19». Cette opération de fraude a concerné 80 personnes qui ont achète ses faux vaccins et se les sont administrés dans une clinique mexicaine. Selon les autorités sanitaires de ce pays, ses faux vaccins sont sans effet sur la santé. Bien entendu, ils ne sont pas non plus efficaces contre le virus. Les autorités mexicaines ont découvert des fioles dans des glacières destinées à garder les boissons fraîches. Elles portaient de faux  numéros de lots et de fausses dates d'expiration. En Pologne,  les autorités ont confisqué un produit cosmétique, probablement une crème anti-ride vendue pour un vaccin anti-Covid-19. Pour rappel, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait appris que des vaccins Pfizer contrefaits ont été découverts au Mexique. Elle a mis en garde contre le fait que ce faux vaccin puisse toujours être en circulation dans la région. Bien entendu, au Maroc  ce risque de fraude est quasiment nul, car l’achat et l’administration des vaccins sont étroitement contrôlés par les autorités. De plus la vaccination se fait dans les centres désignés par les autorités et l’administration de ces vaccins n’est  pas possible ailleurs.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire