عربية

Covid-19 : Un troisième variant détecté au Japon

Covid-19 :  Un troisième variant détecté au Japon
Le coronavirus ne cesse de muter. Après la découverte d’un premier variant en Angleterre, beaucoup plus contagieux, et d’un deuxième variant en Afrique du Sud,  plus dangereux encore, voilà que le Japon annonce un troisième variant. En effet, le  pays vient de détecter une nouvelle souche du virus différente des deux autres souches anglaise et sud-africaine. Elle a été détectée chez des voyageurs en provenance du Brésil. Il s’agit de quatre personnes, dont deux enfants Pour le moment, les autorités sanitaires japonaises disent n’avoir que très peu d’informations sur ce nouveau variant. Et de ce fait, elles ne peuvent se prononcer sur sa dangerosité. Elles ne peuvent non plus dire si elle résiste ou non aux vaccins. L’apparition de cette nouvelle souche fait craindre une hausse des cas au Japon et partout au monde. Déjà, le variant anglais a gagné du terrain , mais,  selon certain spécialistes, les vaccins développés actuellement ont un effet sur ce dernier. Par ailleurs, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a rappelé «qu’une vaccination menée contre le nouveau coronavirus de manière équitable permet de sauver des vies, de stabiliser les systèmes de santé et conduirait à une reprise économique véritablement mondiale qui stimule la création d'emplois». Bien entendu, dans la course aux vaccins les pays les plus pauvres dont une grande majorité sont africains,  seront à la traîne. «Aucun pays n’a le droit de couper la file d'attente pour faire vacciner toute sa population avant les autres alors que certains restent sans approvisionnement en vaccin», souligne le directeur de l’OMS.. Ce dernier  exhorte les pays qui ont contracté plus de vaccins qu'ils n'en auront besoin et qui contrôlent l'approvisionnement mondial, «à en faire don et à les remettre immédiatement au COVAX, qui est aujourd'hui prêt à être déployé rapidement». Il exhorte également les pays et les laboratoires à cesser de conclure des accords bilatéraux aux dépens du COVAX. Bon à savoir:
  • Le COVAX est la collaboration en vue d'un accès mondial et  équitable aux vaccins contre le coronavirus. Elle a été fondée par l'Organisation mondiale de la santé, la Commission européenne et la France.
  • Le COVAX est co-dirigé par l'Alliance Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS. Son objectif est d’accélérer la mise au point et la fabrication de vaccins contre la COVID-19 et d'en assurer un accès juste et équitable, à l’échelle mondiale.
   

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire