عربية

Débat sur les rappels de Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans.

Débat sur les rappels de Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans.
Aux Etats unis, les  conseillers scientifiques des Centers for Disease Control and Prevention se réuniront aujourd'hui jeudi 19 mai  pour débattre de l’opportunité de recommander une troisième dose du vaccin Pfizer-BioNTech aux enfants âgés de 5 à 11 ans révèle the New York Times dans a livraison d'aujourd'hui,. La Food and Drug Administration a autorisé le vaccin de rappel pour ce groupe d’âge mardi dernier.  mais les conseillers du C.D.C. devraient également approuver les rappels. La dose supplémentaire peut renforcer l’immunité aux variantes actuelles d’Omicron chez ces enfants selon les conseillers scientifiques américains. Des études ont montré que deux doses du vaccin n’offrent pratiquement aucune barrière contre l’infection par la variante Omicron chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, bien que la protection contre les maladies graves reste forte. Ils expliquent aussi que  chez les adolescents américains  âgés de 12 à 17 ans, deux doses offraient peu de protection, même contre l’hospitalisation, mais une injection de rappel améliorait considérablement l’immunité. Pfizer et BioNTech ont rapporté mardi que chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, une troisième dose générait des anticorps contre la variante Omicron et la version originale du coronavirus. Dans un essai clinique, les enfants ont reçu 10 microgrammes de vaccin – un tiers de la dose administrée aux adolescents et aux adultes – dans chaque injection comme pour les deux premières doses

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire