عربية

Des médecins marocains découvrent un nouveau gène, à l’origine du syndrome génital oculo-cutané

Des médecins marocains découvrent un nouveau gène, à l’origine du syndrome génital oculo-cutané
Une équipe de médecins marocains a découvert  un nouveau gène, qui  est à l'origine d'une nouvelle maladie rare: le "syndrome génital oculo-cutané". Les personnes concernées peuvent notamment perdre la vue révèle un article du site  https://m.le360.ma/societe/une-nouvelle-maladie-rare-decouverte-au-maroc-par-des-medecins-marocains- Ce nouveau  gène baptisé,  SDR42E, a été découvert par des médecins marocains, réunis en une équipe pluridisciplinaire dirigés par le Professeur Ahmed Bouhouche, spécialiste en génétique humaine et enseignant à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, et par le Professeur Mohammed Belmekki, spécialiste en ophtalmologie, et enseignant à l’université internationale Abulcasis des sciences de la santé de Rabat (UIASS). Il est important dans la régulation du métabolisme du cholestérol dans le maintien du tissu conjonctif ainsi que de la maturation sexuelle chez l'homme. Et concerne une  maladie, rare qui se manifeste, entres autres, par un amincissement de la cornée, une couche transparente située devant l'iris et la pupille. La découverte de ce gène ouvre de nouvelles perspectives dans le traitement, non seulement pour cette maladie rare, mais aussi d'autres maladies très fréquentes, liées à la baisse des hormones sexuelles au cours du vieillissement et qui concernent, par exemple, la sécheresse oculaire, le kératocône, la perte de l’élasticité de la peau, l’alopécie, les problèmes musculo-squelettiques", indique un communiqué du Centre d’Ophtalmologie de l’Université Internationale Abulcasis des Sciences de la Santé (UIASS) de Rabat. Cette  découverte a fait l'objet d'une publication scientifique dans la revue internationale Experimental Eye Research, spécialiste dans les maladies ophtalmologiques, dans sa livraison de juin 2021.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire