عربية

Dons d’organes: Les marocains sont réticents

Dons d’organes:  Les marocains sont réticents
 
Une vingtaine de greffes de foie, 4 du cœur et 30 de la cornée qui ont pu être effectuées en 9 années
  Le nombre des donneurs d'organe au Maroc est ‘’très modeste’’ alors que le besoin est important chez beaucoup de patients en demande d'une greffe. Le nombre de reins greffés et fonctionnels avoisinait les 570, alors que plus de 27.000 patients demeurent sous hémodialyse. Aussi, une vingtaine de greffes de foie, 4 du cœur et 30 de la cornée qui ont pu être effectuées en 9 années comme l’avancent des statistiques du Ministère de la Santé. La loi n° 16-98 relative au don, au prélèvement et à la transplantation mise en place par le Ministère de la santé au Maroc, permet par ailleurs de régir et réguler le don et la transplantation des organes et des tissus humains.  Mieux encore, de nombreuses institutions ont vu le jour pour mieux organiser les dons et éviter tout risque de trafic d'organes. Il s'agit entre autres, du Conseil consultatif de transplantation d'organes et de tissus humains et des comités de greffe d'organes implantés au niveau des Centre Hospitaliers Universitaires. Aussi, plusieurs campagnes de sensibilisation sont organisées annuellement par le ministère de la Santé et des associations  pour inciter les marocains à faire don de leurs organes après leurs décès. La démarche ne prends pas plus de 5 minutes mais les résultats restent très modestes à cause de la réticence des marocains. A rappeler aussi que le greffon le plus demandé au Maroc est le Rein. Les frais des transplantations sont  par ailleurs couverts par aussi bien par le régime de la couverture médicale de base que le régime d'assistance médicale 'RAMED).

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire