عربية

Florona : Pas de panique selon Dr Tayeb Hamdi,

Florona : Pas de panique selon Dr Tayeb Hamdi,
‘’Florona’’ annoncée il y’a quelques jours en Israël, et récemment détectée en Espagne suscite les inquiétudes surtout après la propagation de fausses  informations essentiellement sur les réseaux sociaux.  "Pour combattre toute panique inutile, il est important de  renforcer les mesures pour faire face à l'émergence de tels cas notamment en se vaccinant et en respectant les mesures barrières", indique à Saha.ma Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé.  Il explique qu'il ne s'agit pas d'un nouveau virus, ni d'un nouveau variant ou d'une nouvelle maladie.  " Comme son nom l'indique, c'est  une double infection entre le virus Covid-19 et la grippe chez la même personne.  Cela a été détecté chez une femme enceinte en Israël. Heureusement qu'elle s'en sort  bien ", a t-il ajouté.  Dr Tayeb Hamdi précise aussi  ce phénomène n'est pas rare puisqu'il y a des études qui estiment que chez  les personnes hospitalisées pour des infections virales dans des hôpitaux,  on trouve 15%  avec d'autres infections virales en même temps.  Ceci étant, Tayeb Hamdi  soulève la différence entre  une co-infection et une surinfection.
Différence entre co-infection et surinfection
" La surinfection est quand quelqu'un est atteint d'une maladie, d'un virus par exemple. Et après le déclenchement de la maladie par le virus qui touche le poumon, il prépare le terrain pour une infection par un autre agent infectieux  qui est un micro-organisme (bactérie, virus, parasite) capable de provoquer une infection", explique t-il. Dans ce cas, le traitement , les antibiotiques sont généralement prescrits comme d'ailleurs dans le cas du Covid-19 qui est une maladie virale. Le problème se pose selon Dr Tayeb Hamdi chez les  personnes souffrant d'un déficit immunitaire qui se caractérise par un affaiblissement des défenses de l'organisme contre de nombreuses attaques par des bactéries, des virus, des champignons ou par des cellules cancéreuses. Et en contractant le Covid-19, elles sont  infectées par d'autres bactéries  sensibles aux antibiotiques .
Gravité de Florona
La gravité de Florona  réside dans le fait qu'une personne soit touchée par deux virus. Le virus de la grippe qui pour rappel est une maladie  n'est pas une infection bénigne mais chez les personnes à risque,  c'est une maladie qui tue entre 300 à 600 milles personnes  dans le monde chaque année. "C'est une maladie qui a sa gravité et le fait de la rattraper avec un autre virus en l'occurrence celui de la Covid-19 risque de compliquer l'état de santé de certaines  personnes et peut même entrainer vers la réanimation ou le décès. Mais  ce n'est pas automatique", précise Dr Hamdi.  Pour lui, se  faire vacciner est aujourd'hui le meilleur moyen de s'en protéger, de freiner sa transmission au sein de la population et de limiter le nombre d'hospitalisations.  Les personnes à risque sont essentiellement les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques comme le diabète, les problèmes de tension ou le cancer. Les femmes enceintes sont aussi à risque à cause de la faiblesse de leur immunité. " On conseille à ces personnes de se faire vacciner aussi bien contre le Covid-19 que contre la grippe saisonnière.  C'est  cette baisse de l'immunité généralement qui prépare le corps à contracter deux virus", a t-il indiqué. L'autre risque soulevé par les chercheurs dans le cas de co-infection aussi bien chez l'homme que chez l'animal par deux virus différents  est l'échange du matériel génétique et donc de nouvelles mutations et  un virus hybride plus mortel.  Pour Dr Hamdi, il ne faut pas paniquer mais aussi il ne faut pas sous estimer ce type de situation. Pour lui, la vaccination et les gestes barrières sont plus que jamais importants pour freiner les contaminations.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire