je ne cherche pas l'homme parfait mais https://saha.ma/il-cherche-une-autre-femme/ عربية

Forte Mobilisation pour dire NON au mariage d’enfants

Forte Mobilisation pour dire NON au mariage d’enfants
A l’occasion de la célébration de la Saint-Valentin aujourd'hui le 14 février, UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, au Maroc rejoint  une campagne mondiale  contre le mariage d’enfants, une tragédie qui concerne aujourd’hui 650 millions de femmes et de filles dans le monde.
"Des activistes pour les droits des femmes et des filles, des institutionnels et des leaders d’opinion parmi les artistes, les journalistes et les influenceurs rejoindront UNFPA pour soutenir les droits et la protection des femmes et des filles contre cette pratique néfaste", précise UNFPA dans un communiqué de presse. Et ajoute qu'une large campagne digitale sera lancée à partir de cette  journée de la Saint-Valentin pour approfondir la prise de conscience du problème, de son omniprésence et de ses conséquences dévastatrices.
37.000 filles vont être mariées dans une journée 
Alors que le monde célèbre la fête de l'amour, on estime que 37.000 filles vont être mariées cette journée avant d’atteindre leur 18e anniversaire. Elles sont forcées à subir des mariages souvent arrangés qui sont préjudiciables pour leur santé. Ces pratiques coutumières répandues encore dans de nombreux pays dont le Maroc,  touchent, souvent les filles les plus vulnérables, les plus pauvres et les plus marginalisées. Privées de leur enfance, ces mères-enfants,  sont souvent  violées lors de la nuit de noce et victimes  violences sexuelles  et physiques par la suite et sont poussées à avoir des enfants très tôt.  le mariage précoce, les maintiennent par ailleurs souvent dans des conditions de pauvreté et de vulnérabilité  qui sont transmises de génération en génération.
600 dollars pour faire annuler le mariage d’une enfant
Pour mettre fin au mariage d’enfants et casser la spirale de la pauvreté,  il s'avère important de renforcer l'accès des jeunes filles à l'éducation et d'augmenter l'âge légal de leur mariage  même si l'impact d'un tel amendement demeure limité pour faire face aux mariages et aux grossesses précoces.  "Convaincus qu’il est nécessaire de mettre fin au mariage d’enfants, nous savons aujourd’hui que c’est possible. Des études ont démontré que les initiatives visant à mettre fin au mariage d’enfants n’exigent pas de grands moyens financiers. Il faut compter environ 600 dollars pour faire annuler le mariage d’une enfant", précise UNFPA dans son communiqué.  
Nota bene
  • Dans les pays en développement, 90% des adolescentes qui accouchent sont déjà mariées.
  • Ces grossesses prématurées mettent sérieusement en danger la santé des filles dont le corps n’est pas suffisamment développé pour la maternité.
  • À l’échelle mondiale, les complications liées aux grossesses et aux accouchements constituent la première cause de décès chez les adolescentes.
 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire