عربية

J’ai les oreilles qui sifflent…

J’ai les oreilles qui sifflent…
Beaucoup de personnes souffrent d'acouphènes sans en connaitre l'origine.  Ces bruits que l'on entend dans une oreille (ou les deux)  ou dans sa tête, peuvent avoir des causes diverses. Certains sont éphémères, d'autres chroniques  nécessitant  une  prise en charge.

 C'est quoi un acouphène? 

Il s'agit d'une perception d'un son dans une ou deux oreilles ou dans la tête, ressemblant à un tintement, un sifflement ou un bourdonnement  et qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Il survient soit brutalement ou suite à un événement (concert, fortes expositions aux bruits, stress...) soit progressivement. Il est constant ou intermittent comme il  peut être plus intense par exemple en cas de fatigue,  de stress ou même de changement de position de la tête...Les acouphènes sont généralement perceptibles dans une atmosphère silencieuse notamment le soir et peuvent  entrainer des troubles du sommeil chez de nombreuses personnes et impacter la qualité de vie. Pour les spécialistes, les acouphènes ne constituent pas en eux mêmes une pathologie mais plutôt les symptômes d'un problème de santé, généralement la perte de l'audition ou conséquence d'un brutal traumatisme sonore ou un traumatisme crânien.

Les types d'acouphènes

Il existe deux types d'acouphènes: Les acouphènes "objectifs":  Ils sont rares (5% des cas) et sont liés à un bruit réel et mesurable, causé par une malformation dans l'oreille interne, contenant la cochlée, l'organe de l'audition. Il peut s'agir d'une anomalie vasculaire, de contractions musculaires ou de lésions de la cochlée. Dans ce cas, la chirurgie est préconisé contre ces acouphènes.
Les acouphènes "subjectifs": Très fréquents avec 95% des cas, ils se manifestent sous forme de bourdonnements ou sifflements uniquement perçus que par le patient. Ils sont associés à une maladie de l'oreille généralement des lésions des cellules ciliées, servant à capter les vibrations sonores. Les personnes âgées de 50 à 60 ans sont exposées à ces sons fantômes, qui semblent associés à la répétition d'expositions sonores et à la surdité lié au vieillissement mais de plus en plus des personnes plus jeunes sont atteints à cause entre autres de  traumatismes acoustiques répétés (par exemple : écoute de musique à très fort volume, profession exposée aux bruits...).

Quelles sont les complications ?  

Les acouphènes deviennent perturbants lorsqu'ils sont continus, intenses et chroniques. En plus de causer des insomnies, les acouphènes provoquent chez certains patients  l'irritabilité et des troubles de la concentration. Les acouphènes peuvent même mener selon des spécialistes, dans certains cas extrêmes, à une dépression et à des idées suicidaires.

Prévention  

Pour les spécialistes, quelques minutes d'un niveau sonore trop élevé sont suffisantes pour abîmer gravement les cellules ciliées de l'oreille interne et provoquer  un acouphène définitif. De fait, il est  important d'éviter les traumatismes auditifs, principale cause de ce mal. Des médecins conseillent de porter des  protections auditives comme des boules Quies ou des bouche-oreille en mousse en cas de besoin notamment lors des événements bruyants ou sur les  lieux  du travail. Ils recommandent entre autres;
  • D'éviter la prise prolongée de certains anti-inflammatoires non stéroïdes comme l'aspirine,
  • De réduire la consommation d'alcool, de tabac et de caféine,
  • De réduire le stress à travers notamment  la pratique de relaxation, yoga, sophrologie… plusieurs études démontrent une corrélation entre stress et acouphène.

Stress,  magnésium, vitamine B6 et acouphène

En période de stress, notre magnésium s’épuise; ce qui peut avoir des conséquences sur l’équilibre du système nerveux et donc, sur le bon fonctionnement du cerveau, notamment du cortex auditif. Les spécialistes recommandent le  magnésium qui fait partie des premiers compléments à prendre lorsque vous avez des acouphènes. En plus de lutter contre le stress et l'anxiété, il protège  les nerfs de l’oreille interne.
La vitamine B6 est également surconsommée en cas d'angoisse alors qu'elle joue un rôle important dans la  synthèse de la dopamine, neurotransmetteur essentiel à notre santé. Selon des spécialistes, les acouphènes pourraient également provenir d’une neurotransmission biaisée générée par un excès de dopamine.

Attention à l'hypertension 

L’hypertension est  parfois responsable de l’oreille qui siffle. Cela est dû à la pression artérielle, qui, sur des artères ayant perdu de leur souplesse, permet de percevoir les pulsations cardiaques au niveau de l’oreille. Il faudra dans ce cas se tourner vers son médecin.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire