عربية

La feuille de route de Aziz Akhannouch pour réformer le système de santé

La feuille de route de Aziz Akhannouch pour réformer le système de santé
Aziz Akhannouch, le nouveau chef du gouvernement  a présenté aujourd'hui le programme gouvernemental  lors d'une séance plénière conjointe entre les deux chambres  en mettant l'accent sur les  projets les plus importants dont la réforme du système de santé selon les meilleures standards et en privilégiant le partenariat public-privé.  Il précise que le gouvernement  s'engage à renforcer le service public de santé  en se basant sur un ambitieux plan  visant à répondre à l'urgence à court terme,  tout en  se donnant les moyens financiers  de développer l'offre de santé sur le  long terme.  Les grands axes de ce plan se traduisent entre autre  par:
  • Le renforcement des ressources humaines à travers notamment l'augmentation du nombre d'agents de santé et la révision de leur statut en fonction de leurs compétences, de leur champ d'action ainsi que des besoins  des patients;
  • La généralisation de la médecine de famille;
  • Le renforcement des centres de santé primaire;
  • La création des réseaux hospitaliers régionaux;
  • La création d'une carte  de santé intelligente  à fin de réduire les dépenses directes des patients en services  de santé;
  • La révision de la politique sur les médicaments;
  • L'octroi des incitations aux professionnels de la santé pour réduire leur répartition spatiale non équilibrée.
Le chef du gouvernement a aussi annoncé  la réalisation de mesures sociales sans précédent avec des investissements importants dans les secteurs stratégiques de la santé. Il a ainsi souligné la généralisation de la protection sociale pour  améliorer la qualité du système national de santé, qui est le troisième pilier de l'État social et au delà  répondre aux attentes des citoyens  en matière de santé. Aziz Akhannouch a précisé par ailleurs  que la généralisation de la protection sociale va générer une augmentation de la demande de soins de santé.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire