عربية

L’antiépileptique topiramate peut contribuer à des troubles intellectuels chez le fœtus

L’antiépileptique topiramate peut contribuer à des troubles intellectuels chez le fœtus

Le mercredi 29 juin 2022, en France,  l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) met en garde contre le topiramate, cet antiépileptique, déjà connu pour favoriser des malformations chez le fœtus, et appelle à ne l’utiliser qu’en cas de « nécessité absolue » chez la femme enceinte.

« Chez la femme enceinte (…), le topiramate ne doit pas être utilisé dans l’épilepsie sauf en cas de nécessité absolue » et ne doit être prescrit sous aucun autre prétexte, a déclaré dans un communiqué l’ANSM.
Pris par en effet par une femme enceinte, le topiramate démultiplie  les risques de malformations – bec-de-lièvre, mauvais placement de l’urètre sur le pénis – chez l’enfant à naître.

Le topiramate, vendu sous la marque Epitomax par le laboratoire Janssen mais aussi comme générique par d’autres fabricants, est prescrit contre les crises d’épilepsie et les migraines. Aux Etats-Unis, il est également prescrit comme traitement contre l'obésité.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire