عربية

Le gouvernement annonce la révision de la formation en médecine de 7 à 6 ans

Le gouvernement annonce la révision de la formation en médecine de 7 à 6 ans
Le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation a  annoncé dans une correspondance aux présidents des universités publiques que le gouvernement envisageait la possibilité de réviser la durée de formation en médecine de sept (7) ans à six (6) ans, et d'augmenter le nombre de places pédagogiques ouvertes aux étudiants dans chacune des facultés de médecine et de pharmacie et facultés de médecine dentaire. Une démarche qui s'inscrit dans le cadre de la réalisation du chantier lancé par le Roi Mohammed VI de généralisation de la protection sociale, notamment l'aspect lié à la garantie des services de soins pour tous les groupes concernés par l'assurance maladie obligatoire de base. Le ministère a expliqué dans sa correspondance que le rythme actuel de formation du personnel médical ne permettra pas à notre pays d'augmenter le nombre de diplômés et de renforcer les capacités médicales nationales et les capacités requises pour la réussite de ce chantier. Le ministère de l'Enseignement supérieur a par ailleurs confirmé que les moyens matériels et humains nécessaires seront  assurés pour la réussite de ce projet de réforme, selon un programme contractuel entre le gouvernement, les universités et les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire.
Et pour la réussite de ce projet, le Ministère de l'Enseignement Supérieur appelle à l'implication de tous les acteurs concernés, y compris les structures universitaires, les professeurs, les partenaires sociaux et les étudiants, dans la réalisation et la réussite de ce projet de réforme.  Et il y a urgence. Face à la pandémie, le système de santé marocain a enregistré une pénurie de 32 000 médecins et 65 000 infirmiers sachant que seuls 1200 médecins s'inscrivent chaque année dans les facultés de médecines au Maroc selon le ministre de la santé Khalid Ait Taleb. Pour rappel, le gouvernement a  élaboré une stratégie nationale de mise à niveau du système de santé, visant à atteindre les normes fixées par l'Organisation mondiale de la santé d'ici 2025, et  qui est en harmonie avec les objectifs du nouveau modèle de développement à l'horizon 2025.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire