عربية

Le Maroc franchit un nouveau pas dans la culture du cannabis

Le Maroc franchit un nouveau pas dans la culture du cannabis
Le Maroc franchit un nouveau pas dans  la légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique  en autorisant trois provinces à cultiver et produire le cannabis à savoir Al Hoceima, Chefchaouen et Taounate. D’autres provinces pourraient par la suite être ajoutées à cette liste en fonction de la demande des investisseurs marocains et étrangers, d'après le  projet de décret n° 2.22.159 portant application de certaines dispositions de la loi n° 13.21 relative à l’usage légal du cannabis à des fins médicales et industrielles adoptée par le gouvernement le 3 mars 2022. Présenté par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le projet  table sur la création d’une Agence nationale de régulation chargée de délivrer les licences dans le cadre d'un cahier de charges strict, d'accompagner les acteurs désireux d’investir dans le domaine et de développer un circuit agricole et industriel de la culture tout en veillant au suivi de toute la chaîne de production ( périmètres réglementaires, producteurs  autorisés, plants certifiés et contrôle des teneurs en THC, la molécule psychoactive du cannabis) et ce, pour s’assurer de l’exploitation du cannabis à des fins légales. A rappeler que la légalisation du cannabis suscite le débat depuis quelques années avec l 'efficacité des traitements déjà observée dans certains pays.    

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire