عربية

le virus de Marburg inquiète l’OMS

le virus de Marburg inquiète l’OMS
«Nous sommes entrées dans la phase critique» c'est avec ces mots que l'OMS manifeste son inquiétude par rapport à la découverte de Marburg, ce cousin d'Ebola en Guinée.  Et ce après sa disparition pendant plus de 50 ans.  L'organisation a révélé le décès d'une seule personne infecté par ce virus mais insiste sur la surveillance des 150 cas contacts qui semblent dans la période "critique" d'incubation.  (le délai entre l’infection et l’apparition des symptômes) est de 2 à 21 jours. Les taux de létalité ont varié de 24 % à 88 % lors des épidémies précédentes, en fonction de la souche virale et de la gestion des cas.
 
« Nous sommes entrés dans la période critique au cours de laquelle toute personne exposée au virus est la plus susceptible de développer des symptômes. La surveillance est donc particulièrement importante en ce moment et les équipes surveillent les contacts deux fois par jour », a expliqué Fadela Chaib d'après l'AFP. 
Selon les experts, ce virus, dont les symptômes ont démarré le 25 juillet,  se manifeste par une fièvre aiguë accompagnée d’hémorragies internes et externes et peut entrainer  la mort dans 50 % des cas en moyenne, voire plus sachant qu'il n'existe aucun remède. Concernant le risque de propagation du virus de Marburg au niveau mondial,  The Microbe Institute affirme que cette possibilité reste faible et a indiqué que des cas de maladie causée par le virus de Marburg n'ont été trouvés que dans les pays africains.
 
 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire