عربية

L’épilepsie touche plus de 400 000 personnes au Maroc et demeure méconnue

L’épilepsie touche plus de 400 000 personnes au Maroc  et demeure méconnue
La maladie  de l'épilepsie touche plus de 400 000 personnes au Maroc a indiqué la ligue marocaine de lutte contre l'épilepsie  dans un communiqué diffusé à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre l'épilepsie.
Elle explique  que cette maladie neurologique chronique provoque une augmentation anormale des charges électriques au niveau du cerveau, ce qui entraîne des crises incontrôlées, souvent très brèves, mais dont la sévérité peut varier d'un patient à un autre. Elle a ajouté que cette maladie est la plus répandue parmi les maladies neurologiques graves, et l'une des maladies non transmissibles les plus répandues dans le monde, notant qu'elle n'est pas encore suffisamment connue au Maroc, en raison des croyances populaires qui limitent l'efficacité de son traitement.
Dans le communiqué, le  président de l'association, Professeur Najib KISSANI a déclaré que "l'épilepsie est un problème de santé publique qui touche plus de 400 000 personnes au Maroc. En raison des stéréotypes sur cette maladie, de nombreux malades sont exclus et marginalisés". Et ajoute que l'association vise à éduquer et sensibiliser l'opinion publique à ce sujet, pour permettre une meilleure intégration des personnes souffrant d'épilepsie.
Professeur Najib KISSANI  précise que l'association cherche à prouver que dans 80% des cas, un traitement peut stabiliser la maladie et mener une vie tout à fait normale. Dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale peut être pratiquée, avec la nécessité de consulter un neurologue pour établir un diagnostic complet. La Ligue marocaine contre l'épilepsie travaille par ailleurs depuis sa création à sensibiliser le grand public à cette maladie, et à  accompagner les malades et leurs familles, tout en renforçant la recherche sur le terrain afin d'améliorer le diagnostic.
Aussi, l'amélioration de la prévention et des traitements de l'épilepsie, la participation à l'éducation et à la formation des médecins et autres professionnels et l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes d'épilepsie, figurent entre autre, parmi ses objectifs.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire