عربية

Les vaccins arrivent. Vont-ils nous sauver rapidement du Covid-19?

Les vaccins arrivent. Vont-ils nous sauver rapidement du Covid-19?
Les vaccins contre le Covid-19 arrivent un peu partout dans le monde.  Est ce qu'ils vont nous garantir de revenir à une vie normale, vont t-ils nous sauver rapidement de l'épidémie?. Ce sont autant de questions  qui sont abordées avec le lancement des campagnes de vaccination contre le Covid-12 aux USA et en Europe. Pfizer, Moderna, AstraZeneca sont les premiers vaccins autorisés. Ils affichent des taux d’efficacité variant entre 70 % et 95 %. Ces taux sont importants selon les spécialistes mais il reste d'autres conditions, outre la vaccination pour assurer une immunité globale et  faire face au coronavirus notamment les prochains mois. Il s'agit entre autre de l'organisation des campagnes de vaccination, de leur rythme, des personnes prioritaires ainsi que de l'efficacité des vaccins. "Nous comprenons que les gens au Maroc comme partout dans le monde se posent des questions par rapport à l'importance de la vaccination et l'efficacité des vaccins disponibles aujourd'hui contre le Covid-19. Il y a également des personnes en bonne santé qui sont sceptiques par rapport au vaccin contre le Covid-19" mais il est important de comprendre que le vaccin est aujourd'hui la solution pour lutter contre l'épidémie du coronavirus et sa transmission", indique Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé. Il explique que le vaccin se fait en deux injections. "La première injection assure une protection partielle au bout de 2 à 3 semaines. Les personnes vaccinés sont protégés mais pas assez et c'est avec la seconde injection, efficace au bout de 2 à 3 semaines que la protection est assurée à hauteur de 95%. De fait il faut compter 6 semaines pour une protection efficace", explique t-il. Ceci étant Dr.Tayeb Hamdi insiste sur le maintien des gestes barrières pendant les prochains mois.  Pour lui, on ne va pas vacciner tous les marocains en un seul jour. La vaccination prendra plusieurs semaines, voire des mois pour atteindre l'immunité collective et suffisamment longue. En attendant, il faut respecter les gestes barrières notamment le port de bavettes, la distanciation sociale, le lavage des mains. Il a expliqué que "l'efficacité du vaccin à hauteur de 90 ou 95 est très importante. Mais 10% ou 5% n'ont pas acquis l'immunité malgré la vaccination. A cela s'ajoute les personnes qui ne peuvent pas être vaccinés à cause d'un problème de santé et restent de fait à risque. On ne peut être rassurés que lorsque nous arrivons à vacciner prés de 70% de la population pour atteindre l'immunité collective". Dr Hamdi précise par ailleurs que le retour à la vie normale est prévu au printemps prochain mais à condition du maintien du respect des gestes barrières, condition sine qua non pour freiner l’épidémie.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire