عربية

L’obésité peut affaiblir la protection vaccinale contre le covid-19 – Étude

L’obésité peut affaiblir la protection vaccinale contre le covid-19 – Étude
Les patients atteints d’Omicron sont exposés au risque d'être touchés par les variants. C'est conclusion de certaines études récentes sur la COVID-19 et de recherches qui justifient une étude plus approfondie pour corroborer les résultats et qui n’ont pas encore été certifiées par un examen par les pairs selon Reuters
L’obésité peut affaiblir la protection vaccinale 
L’obésité sévère peut affaiblir l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes qui n’ont jamais été infectés par le coronavirus, selon une  étude turque. Parmi les participants à l’étude, des personnes qui n'ont jamais été  infectées  par SARS-CoV-2 qui avaient reçu le vaccin  Pfizer-BioNTech. Les patients souffrant d’obésité sévère avaient des taux d’anticorps inférieurs  plus de trois fois  par rapport à ceux ayant un  poids normal. Parmi les personnes ayant reçu Sinovac-CoronaVac, celles  souffrant d’obésité sévère et sans antécédents d’infection antérieure avaient des niveaux d’anticorps 27 fois inférieurs à ceux des personnes de poids normal, selon les données cette semaine au Congrès européen sur l’obésité à Maastricht, aux Pays-Bas. En comparaison, chez les 70 volontaires ayant déjà été infectés par le coronavirus, les niveaux d’anticorps étaient similaires chez les personnes atteintes et non d’obésité sévère. 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire