عربية

Plusieurs résolutions adoptées à la CIMS à Abou Dhabi

Plusieurs résolutions adoptées à la CIMS à Abou Dhabi
La Septième Conférence islamique des Ministres de la Santé dans les Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), accueillie par les Emirats arabes unis, à Abou Dhabi, du 15 au 17 décembre 2019, à clôturé  ses travaux par l'adoption de plusieurs résolutions notamment sur le mode de vie sain, la prévention et la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles, ainsi que les situations d’urgence sanitaire et de catastrophe; la santé maternelle et infantile et la nutrition. Les résolutions portaient aussi sur l’autosuffisance dans le domaine de l’approvisionnement et de la production de médicaments, de vaccins et de technologies médicales et le renforcement de l’immunisation et la lutte contre la réticence aux vaccins et ce, outre le Programme d’action stratégique décennal de santé de l’OCI. Cette Septième Conférence a également permis de faire le point du Programme d’action stratégique de santé de l’OCI pour la période 2014-2023 et l'élargissement de la mission du Groupe consultatif islamique afin de l’aligner sur le plan d’action stratégique de l’Organisation dans le domaine de la santé. A noter que la Conférence a permis de mettre sur pied le comité de pilotage de l’OCI sur la santé pour la période 2019-2021, dont la composition se présente comme suit : Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, Pakistan, Mauritanie, Tchad, Turquie, Egypte, Malaisie, Indonésie et Soudan, ainsi que le Secrétariat général de l’OCI, le COMSTECH, le SESRIC, la BID, l’ISESCO, l’OMS, l’UNICEF, le FNUAP et le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, et GAVI. Les Ministres de la Santé se sont, en conclusion, félicités de l’offre faite par la République des Maldives d’accueillir la deuxième Conférence islamique des Ministres de la Santé en 2021. A noter que le Maroc a été représenté à la réunion préparatoire à cette septième session de la conférence par Abdelilah Boutaleb, secrétaire général du ministère de la Santé et Mohammed Youbi, directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au sein du même ministère.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire