عربية

Prévention du cancer du sein: De l’importance de connaitre ses seins..

Prévention du cancer du sein: De l’importance de connaitre ses seins..
        Par Dre Mona Bahtit
Md, M.Sc. Adm, CCRP/Ambassadrice de la campagne mémo-mamo de  la Société Canadienne du Cancer/ Directrice d’Institut International pour la Santé des Femmes / www.iisf-iiwh.org

Cet article met l’accent sur la prévention du cancer du sein, car même s’il n’existe aucune mesure infaillible de prévention des cancers, nous voulons souligner les gestes positifs qui peuvent aider à s’en protéger, voir s’en prémunir. Cet article vise aussi à donner de l’espoir aux femmes. De ce fait, il évitera volontairement de mettre l’accent sur les facteurs de risque[1] individuels de ce cancer, car ces facteurs culpabilisent les femmes et les rendent impuissantes devant cette terrible maladie. Le cas le plus parlant est de mettre l’accent sur l’âge et le sexe comme facteurs déterminants du cancer du sein, car celui-ci augmente avec l’âge et il est plus fréquent chez les femmes. Cet article se veut également vulgarisateur de l’information disponible, car la surabondance de cette information et la complexité de la problématique créent un sentiment d’anxiété et d’impuissance face à cette maladie, particulièrement pour les femmes qui en sont atteintes et leurs proches.

Au Maroc et dans le monde, le cancer du sein est le plus fréquent des  cancers chez la femme et malheureusement le plus mortel. Son incidence[2] est en augmentation croissante. En 2018, on l’estimait à plus de 10.000 cas, ce qui représente prés de 37% des cancers chez la femme, soit prés de 1 cancer sur trois.
Et, selon les estimations du Globocan[3], le nombre de ces nouveaux cas va tripler dans notre pays d’ici 2030.
Cependant, la survie des patientes, a elle aussi augmenté drastiquement, grâce aux programmes de dépistage systématique, mais aussi  grâce aux progrès thérapeutiques et à la prise en charge des patientes.
Le défi donc dans les années à venir, serait de prévenir mais aussi de prendre en charge les cancers du sein à un stade précoce.
Cela va permettre de diminuer les coûts et d’augmenter le taux de guérison dans notre population jeune et active. Dans les stades I par exemple, la survie dépasse les 90%, c’est à dire que neuf patientes sur dix vont guérir. Par contre, dans les stades avancés, la survie à cinq ans ne dépassera pas les 25%. Le coût du traitement va aussi être beaucoup plus important dans les stades avancés où des thérapies lourdes et des soins de supports sont souvent nécessaires. De l’importance de connaitre ses seins!
Mesdames, appropriez-vous votre corps. Examinez-le régulièrement. Apprenez à reconnaitre ce qui est normal.
Cela va vous permettre de détecter  les changements au niveau de vos seins et de ce fait, consulter rapidement un médecin. Les tissus mammaires couvrent une assez grande région et vont des clavicules en haut, au centre du sternum, jusqu’aux aisselles latéralement. Ces changements peuvent-être  notés au niveau de votre sein, au niveau de la peau le recouvrant ou bien du mamelon.
Observez au niveau du sein un changement de volume ou de forme, un changement d’un sein par rapport à l’autre, une bosse palpable ou visible ou une inflammation du sein ou du bras.
  Au niveau de la peau, cherchez un aspect de peau d’orange, un épaississement, une rougeur ou autres changements de couleurs, une ulcération ou une plaie, en somme n’importe quel signe ` anormal `de votre peau. Vérifiez au niveau de votre mamelon, un changement de son apparence,  s’il est tourné vers l’intérieur  ou bien dévié. Si vous notez  un changement au niveau de vos seins n’oubliez pas, cela ne veut pas forcement dire que c’est un cancer, mais ALLEZ VOIR UN MÉDECIN!!!
[1] Un facteur de risque est tout attribut, caractéristique ou exposition d’un sujet qui augmente la probabilité de développer une maladie ou de souffrir d’un traumatisme.
[2] Nombre de nouveaux cas
[3] https://gco.iarc.fr/today/data/factsheets/populations/504-morocco-fact-sheets.pdf).

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire