عربية

Professeur Naji: Le variant est plus contagieux et plus rapide

Professeur Naji: Le variant  est plus contagieux et plus rapide
La propagation d'une nouvelle souche du coronavirus  sur fond des cas détectés au Royaume-Uni et par la suite aux Pays-Bas, au Danemark,  en Australie et en France suscite des inquiétudes mondiales quant à sa dangerosité et sa rapidité de propagation. Les inquiétudes gagent aussi le Maroc depuis quelques jours. A ce titre, le Professeur Mustafa Naji, Directeur du laboratoire de virologie de la Faculté de Médecine de Casablanca, a indiqué dans une déclaration Saha.ma, que le virus SARS-Cov 2 a une plus grande chance d'exposition aux mutations par rapport à d'autres virus en raison de son appartenance au groupe des virus à ARN positifs qui ont en général un taux de mutation élevé. Alors que le Royaume-Uni souffre depuis quelques semaines d'une énorme augmentation incompréhensible du nombre de cas quotidiens en raison d'une nouvelle mutation du virus Corona, Professeur Naji affirme que cette poussée ne sera pas la dernière et ne limitera pas les changements qui se produiront au virus Corona à l'avenir, étant donné que le virus mute tous les quatre jours. En ce qui concerne les caractéristiques de cette mutation, le Professeur Naji indique  que le variant est plus contagieux et se propage à un rythme plus rapide, mais il n'est pas plus sévère que la souche précédente du virus et n'affecte pas sa mortalité et sa férocité. Il ajoute qu'en  plus de cela, il a été démontré que cette nouvelle mutation se caractérise par sa capacité à infecter les enfants. Il a également indiqué que toutes ces mutations, apparues récemment en Afrique du Sud, au Japon et en Royaume-Uni, ne présentent aucun danger pour la virulence du virus, mais affectent la vitesse de sa transmission. "Dans tous les cas, nous savons que Coronavirus continuera à se transformer, mais cette transformation n'affectera pas les plans de traitement ou de vaccination dans le monde", a confirmé le Professeur Mustafa Naji, Directeur du laboratoire de virologie à la Faculté de Médecine de Casablanca.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire