عربية

Que sait-on du vaccin anti-coronavirus d’AstraZeneca validé par « The Lancet »?

Que sait-on du vaccin anti-coronavirus d’AstraZeneca validé par « The Lancet »?

La revue « The Lancet »  a publié le mardi 8 décembre les résultats complets du laboratoire britannique AstraZeneca. Des scientifiques indépendants confirment dans la revue scientifique La revue The Lancet" que le vaccin développé par AstraZeneca et l'université britannique d'Oxford, selon la technologie du vecteur viral, est "Sûr" et "efficace à 70% en moyenne", comme l'avait annoncé le laboratoire en novembre dernier révèle l'AFP.  

  • Ce vaccin (AZD 1222) est le premier à voir ses résultats validés par une revue scientifique. 
  • Il repose sur une technique appelée ChAdOx1. C'est une technologie plus traditionnelle que ces deux concurrents Pfizer et Moderna. Ce qui le rend moins coûteux, facile à stocker et accessible puisqu'il n'a pas besoin d'être conservé à très basse température rapporte l'AFP.
  • Les chercheurs s'appuient sur la technique du virus vecteur inoffensif (appelée aussi technique du "virus-cargo"). Ils utilisent un adénovirus  (un virus de rhume constitué d'ADN), avant de l'inactiver pour modifier son code génétique dans le but de produire les protéine "S" qui se trouvent à la surface du SARS-CoV-2. En injectant le vaccin, l'objectif est de déclencher une réponse immunitaire contre ces protéines de surface.
  • D'après la revue, sur le total de 23 754 volontaires Royaume-Uni, au Brésil, en Afrique du Sud ou encore aux Etats-Unis qui ont participé à l’essai-dont la moitié avaient reçu un placebo –, un seul patient a connu un «effet indésirable sérieux possiblement lié » à cette injection: un cas de myélite transverse (une atteinte neurologique rare) et qui a été à l'origine de l'interruption temporaire de l'essai début septembre.

« Nous avons commencé à soumettre les données aux autorités de régulation à travers le monde pour une autorisation rapide et nos chaînes de production sont opérationnelles», a commenté dans un communiqué relayé par les médias, le directeur général d'AstraZeneca, Pascal Soriot. La firme annonce sa capacité de fabriquer 3 milliards de doses de son vaccin en 2021. L'Allemagne, la France, l'Italie et le Pays-Bas ont déjà signé un accord avec AstraZeneca pour garantir la fourniture à l'Union européenne de 400 millions de doses d'un futur vaccin contre le Covid-19.

 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire