Saha.ma

Le cancer, ce grand tabou!

Par Dre Mona Bahtit, M.Sc. Adm, CCRP. Directrice Institut International pour la Santé des Femmes.

Pour la cause du cancer du sein

Le mois d’octobre est là, et la pandémie covid ne doit pas nous faire oublier toutes les autres maladies qui nous affectent. Le mois d’octobre est le mois du cancer du sein, maladie qui nous hante, nous les femmes, quelque soit notre origine, quelque soit notre éducation, notre richesse, notre couleur de peau. Le tabou de cette maladie, la multitude d’information disponible et la complexité de la problématique, créent un sentiment d’anxiété et d’impuissance face au cancer. Devant le cancer, le silence et la peur rodent, l’ombre de la mort nous étreint  et nous fait ressortir  l’importance de démystifier cette maladie et de surtout parler du rôle important de la prévention. Même s’il n’existe aucune mesure infaillible de prévention des cancers en général, et du cancer du sein en particulier, il y a une multitude d’actions qui peuvent nous aider à s’en protéger.

Mais d’abord, qu’est-ce que le cancer ?

Le cancer est une maladie chronique qui peut être mortelle, mais pas toujours.

Le cancer apparaît lorsque l’ADN[1] des cellules est endommagée . En temps normal, notre système immunitaire[2]  nous protège en réparant ou en éliminant les cellules défectueuses de notre corps. La maladie  ne va se manifester que  lorsque l’équilibre entre ces cellules défectueuses présentes dans notre corps et nos défenses naturelles, se rompt et lorsque notre terrain immunitaire est déprimé.

Chacun de nous possède un terrain particulier qui a été façonné, formé, construit par notre hérédité, nos expériences et notre vécu ainsi que notre hygiène de vie. Comme tout organisme vivant, notre corps fabrique des cellules défectueuses en permanence et nous avons tous un cancer qui dort en nous . C’est ainsi que naissent les tumeurs. Mais notre corps est aussi équipé de multiples dispositifs qui lui permettent de  déceler ces tumeurs et ainsi de les éliminer. Un cancer peut tuer en quelques semaines, mais sont évolution est généralement lente et peut prendre dix, quinze, voire trente ans pour ce développer. Cette lenteur de développement nous donne la possibilité de stopper cette maladie et d’intervenir sur elle, afin de bloquer son évolution ou tout au moins la ralentir.

L’immunité

Le cancer est une maladie imprévisible qui fait peur. Il peut cesser de progresser ou ne pas apparaître si notre système immunitaire est fort.

Nous devons savoir qu’un diagnostic n’est pas une condamnation à mort et qu’aujourd’hui, plusieurs cancers se traitent mieux qu’hier. Cependant, aucun pronostic ne peut prétendre être infaillible. La guérison dépend d’une multitude de facteurs imbriqués les uns dans les autres, tels nos conditions de vie, notre environnement, nos comportements et attitudes et notre réseau et entourage.

Nous savons actuellement que les personnes dont le système immunitaire est actif, développent moins de cancers car les globules blancs de leur système immunitaire, sont plus efficaces dans la lutte contre les cellules cancéreuses. Un système immunitaire actif et fort est atteint lorsque nous avons une alimentation saine qui privilégie légumes et fruits, légumineuses, thé vert, ail, grains entiers riches en fibres, épices tels curcuma et  gingembre, et qui évite les aliments transformés, les fast-food et les sucres rapides. Une alimentation saine est aussi prendre le temps de manger tranquillement, sereinement, en surtout bien mastiquant et sans sources de stress ( SMS, nouvelles,ordinateur, etc). Et finalement, ne pas oublier que boire  suffisamment d’eau  aide notre organisme à éliminer tous les toxines  qui encrassent nos vaisseaux et empoisonnent notre corps.

Les scientifiques n’ont de cesse d’insister sur les effets préventifs de l’activité physique sur le cancer et les autres maladies dégénératives. Être actif régulièrement  diminue l’inflammation, active le système immunitaire, réduit l’excès de plusieurs hormones et diminue le taux de sucre dans le sang. Bougez, marchez, montrez les escaliers, faites le  ménage et limitez le temps assis devant l’ordinateur ou la télévision.  Toute activité qui nous fait bouger est bénéfique.

Tout aussi important, la relaxation et la  décompression, physique et émotionnelle,  stimulent les propriétés réparatrices de notre système nerveux

Elles  agissent surtout  la nuit lorsque le corps fonctionne au ralenti, et donc ne pas oublier d’avoir une bonne qualité de  sommeil. Alors faisons le point sur nos obligations sociales et professionnelles, limitons les tensions  émotionnelles dans nos relations et prenons du temps pour nous. Du temps pour nourrir nos esprit, lire, rire et surtout profiter de la vie, qui est si précieuse.

 

Prochain numéro : Cancer du sein et prévention.

[1]    https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-adn-87/
[2]    https://www.greenfacts.org/fr/glossaire/pqrs/systeme-immunitaire.htm
À lire aussi
commentaires
Loading...