عربية

Sars-CoV-2 Maroc : Est ce que le dépistage sera généralisé?

Sars-CoV-2 Maroc  : Est ce que le dépistage sera généralisé?
La CGEM lance ce mercredi 3 juin  une large opération de dépistage du CoVid-19 auprès de tous les employés du secteur privé révèle un communiqué de presse de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM). L’opération, lancée sur instructions royales, vise à limiter, toujours d'après le communiqué, le risque de propagation du virus en entreprise et garantir une reprise d'activité sécurisée et sereine.  Cette campagne menée avec le ministère de l’intérieur et le ministère de la santé devrait toucher plus de 10 millions de salariés du privé et est une condition à toute reprise ou poursuite d’activité. Le tarif des tests sera au prix coûtant. Cette opération suscite par ailleurs moult interrogations. Alors que certains pays comme l'Allemagne et la Corée du Sud ont optés assez tôt pour un dépistage massif du CoVid-19, le Maroc emboîte le pas à la France et opte pour la multiplication des tests après la levée progressive du confinement. Est-ce que cette stratégie sera payante sachant que plusieurs activités économiques et industrielles ont repris depuis quelques jours au Maroc. Est ce que ces dépistages seront limités au privé ou bien annoncent une campagne plus importante de dépistage généralisé?.

Plus de 10 milles tests PCR quotidiennement

Pour éviter que le virus se dissémine, les autorités sanitaires marocaines, ont optées pour une stratégie de dépistage ciblée depuis le début de l'épidémie. il s'agissait de détecter des nouveaux cas à un stade précoce de l’infection, avant même que les patients ne développent des symptômes et ce, grâce notamment  au suivi et la surveillance des cas contacts avec des porteurs du Covid-19. Elles ont commencé par quelques 200 tests PCR quotidiennement pour dépasser les 10 000 tests depuis quelques jours  avec notamment à l'augmentation du nombre de laboratoires équipés et habilités à faire les dépistages, les tests PCR. Ces tests étaient par ailleurs réservés essentiellement aux personnes présentant des difficultés respiratoires sévères ou des comorbidités, aux personnes hospitalisées et aux nouveaux foyers et aux  professionnels de santé symptomatiques. Avec cette campagne de la CGEM, est-ce que le Maroc est prêt pour un dépistage massif de l’infection au nouveau coronavirus à partir du 10 juin? Et qui seraient prioritaires? Est-ce que le ministère de la santé a la capacité aussi bien matérielle qu'humaine pour prendre en charge les dépistages massifs?. Autant de questions  qui attendent des réponses des autorités sanitaires.

Bon à savoir:

  • C'est quoi un dépistage?

Le dépistage est basé sur  les tests virologiques, tests Polymerase Chain Reaction (PCR) ou réaction en chaîne par polymérase. Ces tests permettent de détecter la présence du virus au moment où ils sont réalisés, c'est-à-dire que les patients pourront savoir s'ils sont infectés sur le moment. Ils ne peuvent pas indiquer si la personne a été malade par le passé.
  • Comment ça fonctionne?

Un prélèvement naso-pharyngé par écouvillon : Un coton-tige est insérée dans le nez du patient afin de prélever une certaine quantité de virus. L'échantillon est envoyé pour analyse dans un laboratoire. Ce dernier devrait détecter l'ARN du virus. Les résultats sont généralement  disponibles en quelques heures.
  • Test de sérologie

Le dépistage par test de sérologie est basé sur la prise de sang. Ce type de test permet de dire si l’on a été en contact avec le virus.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire