عربية

SARS-CoV2 : Alerte rouge !

SARS-CoV2 : Alerte rouge !
Le SARS-CoV2 a bien voyagé depuis la première apparition de symptômes chez un habitant de la province de Hubei, en Chine. Le 31 décembre 2019, l’OMS  a été informée d’une épidémie de « pneumonie de cause inconnue » dans la ville de Wuhan, septième ville de la République de Chine. Le virus s’est ensuite répandu de façon spectaculaire et a surpris les dirigeants de 180 pays sur cinq continents. Hier mardi 30 juin, le monde a enregistré un cumul de  10 475 379 de cas infectés par le virus et plus d’un demi million de décès (511 200 morts).   Plus de 160 000 cas par jour à travers le monde Depuis une semaine, le nombre de personnes contaminées quotidiennement à travers le monde dépasse les 160 000, a déclaré aujourd’hui l’OMS. "Depuis une semaine, le nombre de nouveaux cas dépasse les 160.000 par jour. 60% de tous les cas de Covid-19 recensés jusqu'à présent ont été signalés au cours du mois dernier", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, au cours d'une conférence de presse virtuelle. Plus de 60% de tous les cas recensés jusqu’à présent ont été identifiés au cours du mois de juin. Un mois de l’été 2020 à marquer d’une pierre noire. Par ailleurs la Pandémie Covid-19 a provoqué la mort de 511 000 personnes à travers la planète. Un chiffre effrayant qui impose à l’humanité de l’humilité et une remise en question de ses politiques sanitaires et même une refonte de son modèle économique.   Rester vigilants, le mot d’ordre de l’OMS Toutefois, les chiffres apportés par l’OMS ne sont pas tous aussi pessimistes. En effet, près de 5,3 millions de personnes contaminés sur les 10,5 millions recensées, sont guéries aujourd’hui. Une touche d’optimisme qui devrait inciter toute la communauté internationale à doubler d’efforts en incitant leurs populations à plus de vigilance notamment par l’adoption des gestes barrières et le respect strict des règles de distanciation sociale "Nous ne nous lasserons jamais de dire que la meilleure façon de sortir de cette pandémie est d'adopter une approche globale", a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus, en recommandant le respect des  règles de distanciation, la détection et l’isolement  des cas, le placement en quarantaine de leurs contacts, et le port du masque lorsque c'est nécessaire. Le Directeur Général ajoute qu’il n’est pas trop tard pour les pays très affectés par la pandémie ces dernières semaines et que "L'une des leçons de la pandémie est que quelle que soit la situation d'un pays, elle peut être renversée. Il n'est jamais trop tard", a-t-il déclaré.     Dr. Issam BADREDDINE Biologiste, Expert en Développement Durable

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire