عربية

Sars Cov2 : Le syndrome du vacciné ! de quoi s’agit-il ?

Sars Cov2 : Le syndrome du vacciné ! de quoi s’agit-il ?
Par Dr. Issam BADREDDINE
Biologiste-Expert en Développement Durable
Le syndrome du vacciné, un phénomène observé ces derniers mois chez les personnes ayant reçu leur première dose du vaccin anti-covid19.  En effet, si vous avez reçu votre première dose du vaccin anti-Covid, vous avez probablement adopté de « mauvaises » habitudes : vous avez progressivement fait tomber votre masque tout d’abord sous le nez. Quelques jours plus tard votre masque ne couvrait plus votre nez mais plutôt votre menton ! Ensuite vous vous êtes émancipés  complétement, vous vous êtes sentis invincible face au virus et votre masque est tombé complétement : maintenant, vous ne voyez plus l’utilité du port du masque et vous le rangez dans votre poche. Si vous avez adopté ces comportements, Vous présentez toutes les conditions pour être atteint du syndrome du vacciné !
La première dose du vaccin ne garantit pas l’immunité
Après l’injection de la première dose du vaccin, relâcher son attention et se libérer des gestes barrières avant d’atteindre la vaccination complète, peut nous exposer à  une contamination par le virus responsable de la Covid19. Le relâchement des comportements après l’injection d’une seule dose du vaccin entraine souvent une hausse des contaminations chez les primo-vaccinés. C’est le « syndrome du vacciné » ou « syndrome de la première dose ».
L’immunité n’est complète qu’après la réception de la deuxième dose
Les scientifiques affirment que la première dose du vaccin ne garantit pas l’immunité du vacciné par rapport au Sars-Cov2. De nombreux travaux ont montré qu’il faut attendre environ deux semaines après la seconde dose pour être hors de danger. Pour atteindre 60% d’efficacité du vaccin et 75% contre les formes graves, des études ont montré qu’il faut compter deux semaines après avoir reçu la 1ère dose. La protection vaccinale n’est donc pas immédiate. Elle se construit donc progressivement et l’efficacité optimale du vaccin n’est atteinte que quatorze jours après la seconde dose.
Recommandation des médecins : vigilance !
Les médecins recommandent tous de ne pas baisser trop tôt la garde au risque de relancer l’épidémie. La vigilance est donc de mise. Garder le masque, appliquer scrupuleusement les gestes barrières est plus que jamais nécessaire pour contrecarrer la pandémie.  Ces recommandations s’adressent bien évidemment aussi bien aux personnes vaccinées qu’à celles qui ne le sont pas encore.  

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire