عربية

Selon l’OMS, des cas d’hépatite aiguë chez les enfants sont désormais signalés dans 11 pays

Selon l’OMS, des cas d’hépatite aiguë chez les enfants sont désormais signalés dans 11 pays
L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle enquêtait sur une épidémie d’hépatite aiguë chez les enfants enregistré  dans 11 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Danemark et en Belgique. Parmi les 169 cas signalés, au moins un enfant est mort de cette inflammation du foie et 17 enfants ont eu besoin d’une greffe du foie, a annoncé samedi  le 23 avril 2022, l’OMS  dans un communiqué. Le syndrome clinique parmi les cas identifiés est une hépatite aiguë (inflammation du foie) avec des enzymes hépatiques nettement élevées. De nombreux cas ont signalé des symptômes gastro-intestinaux, notamment des douleurs abdominales, de la diarrhée et des vomissements avant la présentation d’une hépatite aiguë sévère, et des taux accrus d’enzymes hépatiques (aspartate transaminase (AST) ou alanine aminotransaminase (ALT) supérieurs à 500 UI / L) et la jaunisse. La plupart des cas n’avaient pas de fièvre. Les virus courants qui causent l’hépatite virale aiguë (virus de l’hépatite A, B, C, D et E) n’ont été détectés dans aucun de ces cas. Les voyages internationaux ou les liens vers d’autres pays sur la base des informations actuellement disponibles n’ont pas été identifiés comme des facteurs. Pour l'OMS  Bien que l’adénovirus, détecté chez au moins 74 des cas et  soit une hypothèse possible, des recherches sont en cours pour l’agent causal.  Aussi, les symptômes « parmi les cas identifiés sont une hépatite aiguë avec des enzymes hépatiques nettement élevées », a ajouté le communiqué.
C'est  quoi  adénovirus? 
Les adénovirus sont des agents pathogènes courants qui causent généralement des infections auto-limitées. Ils se propagent d’une personne à l’autre et provoquent le plus souvent des maladies respiratoires, mais selon le type, peuvent également causer d’autres maladies telles que la gastro-entérite (inflammation de l’estomac ou des intestins), la conjonctivite (œil rose) et la cystite (infection de la vessie). Il existe plus de 50 types d’adénovirus immunologiquement distincts qui peuvent causer des infections chez l’homme. L’adénovirus de type 41 se présente généralement sous forme de diarrhée, de vomissements et de fièvre, souvent accompagnés de symptômes respiratoires. Bien qu’il y ait eu des rapports de cas d’hépatite chez les enfants immunodéprimés atteints d’une infection à adénovirus, l’adénovirus de type 41 n’est pas connu pour être une cause d’hépatite chez les enfants en bonne santé.
A noter aussi que le  foie traite les nutriments, filtre le sang et aide à combattre l’infection, et sa fonction peut être affectée lorsqu’il est enflammé ou endommagé. L’OMS a déclaré que l’enquête devait se concentrer sur « une susceptibilité accrue chez les jeunes enfants à la suite d’un niveau inférieur de circulation de l’adénovirus pendant la pandémie de COVID-19, de l’émergence potentielle d’un nouvel adénovirus, ainsi que de la co-infection par le SRAS-CoV-2 ». Les experts ont par ailleurs recommandé le dépistage de l’adénovirus chez les enfants atteints d’hépatite lorsque la cause est inconnue. Tester le sang dans son ensemble, plutôt que seulement le plasma sanguin, peut être plus sensible.
SOURCE : OMS, communiqué de presse, 23 avril 2022

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire