rencontre femme malaisienne عربية

Thyroïde: petite glande, grandes fonctions. Explications de spécialistes du CHU de Fès

Thyroïde: petite glande, grandes fonctions. Explications de spécialistes du CHU de  Fès
La thyroïde est un organe peu connu mais il est indispensable pour notre corps. C'est une glande endocrine dont le rôle principal est de produire des hormones. Elle synthétise  des hormones thyroïdiennes  qui jouent un rôle important dans de nombreuses fonctions du corps notamment dans le métabolisme basal, en agissant en particulier sur la régulation du poids, la température corporelle ou encore le rythme cardiaque, la digestion, les cycles menstruels, la fertilité, la peau et le système nerveux. Elle affecte également la croissance et le développement du corps.
La thyroïde est un véritable régulateur central de notre corps.
Pour bien fonctionner et produire les hormones thyroïdiennes en quantité suffisante, la thyroïde utilise un certain nombre de micronutriments comprenant des minéraux comme l’iode, le sélénium ou encore le zinc, des vitamines du groupe B mais également un acide aminé, la L-tyrosine. La thyroïde est un véritable régulateur central de notre corps. Les dysfonctionnements de la thyroïde demeurent par ailleurs  les troubles endocriniens les plus répandus dans le monde.
Une équipe de médecins du CHU de Fès, composée de Pr Hayat Aynaou,  Dr Mohammed Amine Essafi, Dr Zineb El Azime, Pr Houda Salhi et Pr Hanan El Ouahabi,  profite par ailleurs de la journée mondiale de la thyroïde célébrée aujourd'hui le 25 mai, pour zoomer sur cette maladie silencieuse dont les répercussions peuvent être très graves. Ils  révèlent dans un rapport envoyé  à http://saha.ma  que cette petite glande, située à la base du cou sous la peau, juste en dessous de la pomme d’Adam est composée de deux parties connectées en forme de papillon, mesurant environ 5 cm. " La glande thyroïde sécrète des hormones thyroïdiennes qui circulent dans le sang vers toutes les cellules de l'organisme et  contrôlent la vitesse de ses fonctions chimiques", explique l'équipe de travail du CHU de Fès.
Pour cette équipe médicale spécialisée, les troubles thyroïdiens provoquant un dysfonctionnement de la glande thyroïde, peuvent entraîner une sous-activité (hypothyroïdie) ou une hyperactivité (hyperthyroïdie) de la glande thyroïde. les facteurs de risque de troubles thyroïdiens peuvent être des  facteurs génétiques, des maladies auto-immunes, des affections familiales antérieures ou certains médicaments.
« Le trouble thyroïdien se produit soit en raison d’une surproduction d’hormones; ce qu’on appelle l’hyperthyroïdie peut être causée par la maladie de Pasdo (maladie préventive), les nodules actifs, certains médicaments contenant un excès d’iode ou un manque de sécrétion  d’hormone suffisante. L'hypothyroïdie,  peut être causée par une carence en iode ou la maladie de Hashimoto, une maladie thyroïdienne auto-immune  ", explique l'équipe du CHU de Fès.  Et ajoute que l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie nécessitent un traitement par un médecin. Le cancer de la thyroïde étant un type rare de cancer qui affecte la glande thyroïde, et les femmes sont plus susceptibles de le développer plus que les hommes.    
Signes, symptômes et comment diagnostiquer les troubles thyroïdiens
Les symptômes de l’hypothyroïdie sont généralement entre autres, l'intolérance au froid, la constipation, la baisse de la mémoire et la concentration, la dépression, la fatigue, la prise de poids,..etc.
En cas d’hyperthyroïdie, les symptômes enregistrés chez les patients sont entre autres,  l'anxiété, l'augmentation de l’appétit, l'augmentation du rythme cardiaque (tachycardie), l'hypertension et la nervosité. L’équipe médicale spécialisée explique que « le médecin examine le patient pour l’hypothyroïdie ou la présence de nodules. Selon les résultats du test, des tests sanguins qui mesurent le niveau d’hormones thyroïdiennes peuvent être nécessaires, et l’imagerie thyroïdienne peut être aussi nécessaire. Pour d’autres tests thyroïdiens, les médecins utilisent une petite aiguille pour obtenir un échantillon du tissu thyroïdien pour un examen microscopique en cas de maladie auto-immune et dans le cas d’un cancer suspecté de la thyroïde, et un autre test appelé test d’iode radioactif, où une petite quantité de matière radioactive est injectée dans le sang. Une caméra spéciale est ensuite utilisée pour détecter le rayonnement libéré, ce qui entraîne la formation d’une image de la glande thyroïde.
L'alimentation  saine et ses bienfaits sur la thyroïde
L’équipe médicale spécialisée du CHU Hassan II de Fès précise dans son rapport que l’alimentation joue un rôle important dans la régulation des fonctions thyroïdiennes, et ce bien que les études sur le rôle des nutriments dans l’influence de la santé de la thyroïde demeurent encore insuffisantes et que d’autres études sont encore nécessaires. Mais les spécialistes affirment qu'il  existe bel et bien des preuves scientifiques sur la façon dont certains types d’aliments affectent la glande thyroïde de manière positive et négative.
Aliments qui aident à améliorer la fonction thyroïdienne
Le rapport révèle que certains aliments aident à améliorer la fonction thyroïdienne. Il s'agit entre autres:
  • Des produits laitiers, tels que le yaourts et le lait qui contiennent l’iode dont  a besoin votre thyroïde;
  • Œufs frais: Contient du sélénium et de l’iode, et il est recommandé de manger l’œuf entier pour profiter pleinement de ces bienfaits;
  • Fruits de mer: Le poisson, les fruits de mer et les algues sont une source riche  en iode;
  • Noix: Les noix de cajou, les amandes et les graines de citrouille sont une riche source de fer et contiennent du sélénium qui améliore la santé de la thyroïde;
  • Légumes-feuilles: comme les épinards et la laitue;
  • Aliments riches en fibres: à partir de leurs sources grains entiers, légumes, fruits;
  • Aliments riches en graisses saines: comme l’huile d’olive, l’avocat et les noix saines en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires.
Aliments qui affectent la fonction thyroïdienne
Il y a certains aliments que les patients sont invités à éviter ou à réduire d'après le rapport de l'équipe des spécialistes du CHU Hassan II de Fès. Il s'agit entre autres de:
  • Légumes crucifères, tels que le chou, le brocoli et le chou-fleur;
  • Aliments transformés et en conserve;
  • Gluten présent dans les produits à base de blé;
  • Aliments gras et frites;
  • Aliments riches en sucre;
  • Aliments contenant des graisses saturées;
  • Produits à base de soja;
  • Boissons gazeuses et alcoolisées.
Pour maintenir la santé de la thyroïde, l’équipe médicale recommande de :
  • Manger une variété d’aliments en quantités appropriées pour assurer une nutrition saine et équilibrée;
  • Boire de grandes quantités d’eau, ou au moins un litre et demi;
  • Continuez à manger de l’iode en quantités appropriées.
  • Arrêtez de fumer et boire de l’alcool
  • Et surtout consultez votre médecin lorsque vous ressentez des symptômes notamment les femmes enceintes.
 

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire