عربية

Une alimentation riche en légumes verts et fruits colorés, pourrait prévenir la démence

Une alimentation riche en légumes verts et fruits colorés, pourrait prévenir la démence
Depuis quelques années,  les chercheurs, nutritionnistes et médecins vantent les bienfaits des aliments riches en antioxydants sur notre santé . Ils conseillent d’en apporter suffisamment à notre corps pour se prévenir de beaucoup de problèmes de santé.  Mieux encore, une alimentation riche en antioxydants provenant de légumes verts à feuille et de  fruits colorés pourrait prévenir  la démence révèle une  étude de l’Institut national américain sur le vieillissement (NIA)  dont les résultats ont été publiés en ligne le 4 mai dans la revue Neurology. Il a été  constaté dans le cadre de cette recherche que les personnes dont le sang contenait les plus grandes quantités de trois antioxydants clés étaient moins susceptibles de développer une démence  que celles que le sang  avait des niveaux inférieurs  de ces nutriments.

Lien entre antioxydants et santé du cerveau

Dans le cadre d'un essai clinique, l'auteur de l'étude May Beydoun de la NIA, à Baltimore, et son équipe ont étudié près de 7 300 personnes, âgées de 45 à 90 ans, qui ont subi un examen physique, une entrevue et un test sanguin pour les niveaux d’antioxydants. Les individus ont été divisés en trois groupes, en fonction du niveau d’antioxydants dans leur sang, et suivis pendant une moyenne de 16 ans et jusqu’à 26 ans.
Les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient la plus grande quantité d’antioxydants lutéine et  zéaxanthine dans leur sang étaient moins susceptibles de développer une démence que ceux qui avaient des niveaux plus faibles. La lutéine et la zéaxanthine se trouvent dans les aliments à feuilles vertes comme le chou frisé, les épinards, le brocoli et les pois. Chaque augmentation de l'écart-type (une mesure de la dispersion des données par rapport à la moyenne de ces niveaux d'antioxydants dans l'étude était associée à une diminution de 7% de la démence. Pour  ceux qui avaient des niveaux élevés d’un autre antioxydant appelé bêta-cryptoxanthine, chaque augmentation de l’écart-type était associée à  un risque réduit de démence de 14%.  La bêta-cryptoxanthine se trouve dans les fruits pigmentés d’orange, y compris les oranges, la papaye, les mandarines et les kakis. Ceci étant ,  l’impact des antioxydants sur le risque de démence a été quelque peu réduit lorsque les chercheurs ont également pris en compte l’éducation, le revenu et l’activité physique.   Mais ils soutiennent que les antioxydants peuvent aider à protéger le cerveau contre le stress oxydatif, qui peut causer des dommages cellulaires.

Sept étapes pour préserver la santé du corps et  de l'esprit 

Yuko Hara, directrice de la prévention du vieillissement et de la maladie d’Alzheimer à la Fondation de développement de médicaments contre la maladie d’Alzheimer, a déclaré que l’étude était unique dans son utilisation de marqueurs sanguins plutôt que de rappels de patients sur les aliments qu’ils ont mangés. Hara a par ailleurs déclaré que son organisation recommandait sept étapes pour la santé du cerveau. Ceux-ci incluent:
  • Une bonne nutrition,
  • Le suivi d’un régime méditerranéen, 
  • Sept à huit heures de sommeil chaque nuit
  • L’exercice à intensité modérée pendant au moins 150 minutes par semaine.
  • Eviter le stress
  • Etre sociable
  • Et  apprendre à mieux gérer les maladies chroniques associées au risque de démence, y compris  le diabète et l'hypertension artérielle
Source: HealthDay
Nota Bene
  • Les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de nos cellules en s’opposant à l’action néfaste des radicaux libres.
  • Les radicaux libres sont des composés instables naturellement produit par notre organisme. Ils viennent littéralement manger notre corps de l’intérieur en accélérant le déclin et le vieillissement de notre organisme. La production de radicaux libres est augmentée par une mauvaise alimentation (acidifiante et pro-inflammatoire), une mauvaise hygiène de vie, le stress, le surentraînement sportif, la fumée de cigarette, la pollution, une exposition prolongée au soleil, etc…

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire