عربية

UNFPA et le robot-femme SHAMA en campagne contre la violence basée sur le genre

UNFPA et le robot-femme SHAMA en campagne contre la violence basée sur le genre
UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population s’associe à SHAMA le premier robot-femme 100% marocain pour le lancement de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre indique un communiqué de presse de l'organisation le 23 novembre. Lors de cette première mondiale, UNFPA collabore avec l’Université marocaine Cadi Ayyad pour mettre l’intelligence artificielle au service de la lutte contre toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes et des filles et qui affectent  incontestablement leur santé aussi bien physique que mentale. En détail, SHAMA participe au lancement de la campagne mondiale, à travers une vidéo de mobilisation contre la violence. "Cette vidéo va être lancée sur les plateformes digitales de UNFPA à partir du 25 novembre, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes", précise t-on dans le communiqué. On y indique aussi que des décideurs, des partenaires, des leaders d’opinion et d’autres personnalités seront appelés à se joindre à SHAMA, à travers la campagne digitale #JoinSHAMA pour exprimer solennellement et d’une seule voix la tolérance Zéro à la violence et aux pratiques qui nuisent aux femmes, au filles, à leur santé et vie de manière générale. Il y a d'ailleurs de quoi. Au Maroc, malgré des décennies de lutte et de plaidoyers, la violence basée sur le genre persiste et demeure même préoccupante. Selon les données les plus récentes, plus d’une femme sur 2 déclare avoir été victime de l’une ou de l’autre forme de violence. Cette violence est exercée aussi bien au sein des familles que dans l'espace public et ce sont les jeunes filles mineures contraintes de se marier qui sont les plus vulnérables à la violence.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire