Saha.ma

Des chercheurs américains recommandent d’aérer mieux les lieux clos

Aux États-Unis, les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies ont ajouté la voie aérienne comme un mode de propagation possible du nouveau virus Covid-19 se rangeant à l’avis de nombreux scientifiques qui appellent depuis plusieurs mois pour une meilleure prise en compte de ce risque. Cette nouvelle recommandation dévoilée le 5 octobre confirme ainsi que le virus  se transmet à plus de deux mètres de distance et que la voie principale de contagion reste les gouttelettes respiratoires. “Certaines infections peuvent être transmises par une exposition au virus dans de petites gouttelettes et particules qui peuvent rester suspendues dans l’air pendant des minutes ou des heures. Ces virus pourraient être capables d’infecter des gens qui se trouvent à plus de six pieds (soit environ deux mètres) de la personne infectée, ou après le départ de cette personne”, certifient les auteurs. De fait, il est important de bien aérer les lieux clos.

Concernant la contamination via les surfaces, les chercheurs américains estiment que le risque est faible. Pour eux, l’infection par une surface contaminée n’est “pas considérée comme une forme commune de propagation du Covid-19”.

Le sujet fait toujours débat. Mais la totalité des études confirment que Covid-19 se transmet par voie respiratoire. Soit par la transmission de gouttelettes d’une personne infectée à une autre (toux et éternuements notamment), soit par la projection d’aérosols émis en parlant ou en respirant. Les contaminations ont aussi principalement lieu dans des lieux clos, où les gens sont nombreux et proches les uns des autres.

Les gestes barrières maintenues tant que le virus circule  

Pour freiner la progression de l’épidémie de Covid-19, l’OMS rappelle l’importance de se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon, de respecter  et le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre avec les autres personnes et d’éviter la propagation des agents pathogènes en se couvrant la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, de jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et de se laver les mains. Ceci étant, il y a lieu de souligner que plus de 9 mois après l’apparition du Covid-19 en Chine, il est important de rester vigilant. La manière dont se transmet la maladie n’est pas encore totalement connue.

À lire aussi
commentaires
Loading...